Le Système ESCC

 
 

Le système ESCC est conduit sous la direction du Space Components Steering Board (SCSB), l'instance prééminente du système ESCC

Les organisations nationales membres de l'ESCC, principalement les agences spatiales nationales (ASI pour l'Italie, BNSC pour le Royaume-Uni, le CNES pour la France, le DLR pour l'Allemagne) et l'ESA contribuent à la fonction exécutive du système ESCC pour conduire au jour le jour les activités de qualification.

Le système ESCC est conçu pour promouvoir les standards de qualification, de maintien de qualification et d'approvisionnement au niveau spatial des composants EEE fabriqués en Europe.

L'ESA, en plus de sa contribution en tant que membre du système ESCC, assume la publication et la conservation des procédures, spécifications et documents annexes du système ESCC. Les publications ESCC sont disponibles gratuitement sur le site https://escies.org/.

La spécification ESCC basique 20000 fournit de plus amples détails sur l'utilisation et le fonctionnement du système ESCC.

Les spécifications ESCC

Trois niveaux de spécifications ESCC sont à distinguer :

  • Les spécifications basiques
  • Les spécifications génériques
  • Les spécifications de détails

Spécifications Basiques

Les spécifications basiques fournissent l'ensemble des méthodes de tests, la méthodologie de qualification et les exigences générales qui sont applicables à tous composants EEE.

Ci-après une liste de spécifications basiques parmi les plus intéressantes.

Référence  Titre 
20100 Requirements for Qualification of Standard Electronic Components for Space Application
22700 Requirements and Guidelines for the "Process Identification Document"
22800 ESA/SCC Non Conformance Control System
24600 Minimum Quality Management System Requirements

Spécifications Génériques

Les spécifications génériques fournissent, pour une famille de composants donnée, les exigences pour le déverminage, les essais de lot (LAT), les séquences de qualifications.

Spécifications de détails

Les spécifications de détails fournissent les exigences en termes de performances pour un composant (ou une gamme de composants) donné.

Les spécifications ECSS

Aux spécifications du système ESCC, s'ajoutent celles de l'ECSS, European Cooperation for Space Standardization.

Cette coopération a été mise en place pour développer des standards cohérents définissant les pratiques à suivre dans le cadre d'activités spatiales européennes.

Référence  Titre 
Q-60B EEE components
Q-70B Materials, mechanical parts and processes
Q-70-08A Manual soldering of high-reliability electrical connections
Q-70-18A Preparation, assembly and mounting of RF coaxial cables
Q-70-20A Determination of the susceptibility of silver-plated copper wire and cable to red-plague. corrosion
Q-70-26A Crimping of high-reliability electrical connections
Q-30-11A Derating - EEE components

Pour résumer, le système ESCC définit la qualification et l'approvisionnement des composants alors que les standards ECSS traitent (pour une partie d'entre eux) de leur utilisation.

Qualification ESCC d'un composant EEE

La fonction ESCC Executive coordonne les activités liées à l'évaluation et la qualification des composants EEE, des technologies et des fabricants et fournit le cas échéant le certificat approprié. Les fabricants sont alors dits qualifiés et listés dans la QPL ESCC, liste mise à jour tous les mois.

Les exigences pour la qualification d'un composant en vue d'une utilisation spatiale sont définies dans la spécification basique ESCC 20100.

Après la sélection initiale du composant, la qualification proprement dite se compose principalement de deux phases :

  • L'évaluation du composant, qui comprend :
    1. * Une évaluation du fabricant : système qualité et audit de ligne. Les exigences qualité minima sont définies dans la spécification ESCC 24600 (e.g. contrôle de la documentation, changement de procédés, gestion des non-conformité, traçabilité, chief inspectors).
      * Une évaluation au cours de laquelle les composants sont soumis à des essais dans le but de déterminer leurs caractéristiques et leurs limites (marges, analyses de défaillance, analyse de construction, .).
  • De plus, un document appelé PID, Process Identification Document, doit être préparé suivant les exigences de la spécification ESCC 22700. Ce document décrit de façon détaillée le produit évalué et son procédé de fabrication ainsi que toutes spécificités vis-à-vis du système qualité.
  • La séquence de qualification des composants fabriqués, testés et déverminés strictement suivant les spécifications ESCC applicables et le PID.

Le but du PID est de garantir la définition précise d'un composant EEE, en vue de sa qualification, incluant le design, les pièces détachées et matériau utilisé, les procédés de fabrication et les documents et procédures utilisés.

En règle générale, le PID comprend le design du composant, les matériaux utilisés, le procédé de fabrication ainsi que les inspections, contrôle et tests effectués pendant ou après la fabrication.

Ainsi ce document permet le contrôle de la fabrication du composant et garantit que les composants qui seront fournis par le fabricant seront identiques à celui utilisé lors de la dernière qualification. Tout changement concernant le composant doit être mentionné dans le PID et est soumis à l'approbation du représentant de l'ESCC Executive.

Le PID doit également indiquer suivant quelles procédures doivent être traitées les anomalies.

Dans le cas d'un écart sur une caractéristique, le fabricant doit appliquer les règles du système ESCC de gestion des non conformités définies dans la spécification ESCC 22800.

La durée de validité d'une qualification est de deux ans. Au-delà, le PID doit être mis à jour et soumis, en même temps que les données de reconduction de qualification, au représentant de l'ESCC Executive.

Le système ESCC induit une forte collaboration entre toutes les parties impliquées dans le processus de qualification. Cette collaboration étroite fournit aux utilisateurs une importante confiance dans les performances, la qualité et la fiabilité des produits ESCC.

QPL & EPPL

La liste des produits qualifiés ESCC est appelée QPL (Qualified Part List).

Il est nécessaire de distinguer la QPL ESCC d'une seconde liste plus longue appelée EPPL pour European Preferred Part List.

Cette liste, qui n'est pas limitée aux produits qualifies ESCC a été établie pour diriger les utilisateurs vers un nombre limité de composants, couvrant, en principe, la majeure partie des applications spatiales. L'objectif de l'EPPL est d'éviter la multiplication des références, de diminuer les coûts et optimiser l'approvisionnement des composants.

L'EPPL comporte deux parties :

  • Part I : composants qui sont pleinement qualifies (ou évalués) suivant les spécifications ESCC ou suivant des standards reconnus et dédiés au spatial. Pour les composants de la Part I, suffisamment de données doivent être disponibles pour garantir un haut niveau de confiance.
  • Part II : composants qui potentiellement sont aptes à satisfaire les exigences des applications spatiales mais qui ne disposent pas encore de toutes les garanties ou données. Une analyse doit être conduite lors du choix de ces composants et des tests additionnels peuvent être requis.
Haut de la page